Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

LA CULTURE DES AUBERGINES

CE QU’IL FAUT SAVOIR

Le chemin de l’aubergine vers sa réputation de légume associée à une cuisine du sud, comme beaucoup d’autres Solanacées fut assez long. En effet, il fallut plusieurs siècles pour que cette plante, aux fruits étonnamment brillants, aux teintes absolument magnifiques véhiculant une image de soleil et de chaudes journées d’été, ne gagne sa place dans les potagers et à table . Malgré tout, cette belle indienne peut se cultiver partout tant qu’on lui fournit le soleil dont elle raffole.

Goût :
Crue, l’aubergine est plutôt amère, mais cuite, son goût rejoint celui des champignon.

Valeurs nutritives :
Les aubergines sont riches en potassium, ce qui leur confère des vertus diurétiques, et, associées à d’autres légumes-fruits, favorisent le transit intestinal. Elle est très peu calorique, ne contient pas de graisse, est riche en fibres solubles et en de nombreuses vitamines B. Il faut tout de même faire attention à ne pas la cuire à l’huile qu’elle adore absorber, surtout dans les marmites africaine.

Lieux et conditions :
Sous abri : On peut semer sous abri en godet ou en terrine dès le mois de février en maintenant une température minimum de 20°C et une bonne luminosité, dans une pièce bien chauffée, une véranda, ou sur couche chaude dans un tunnel.
Pleine terre / sans protection : Il n’est pas possible de semer les aubergines directement en pleine terre .
Préparation du sol : Une fertilisation à base d’engrais naturel (engrais potager) et de compost, en fin saison de pluie ou en début de saison sèche peut être utile.
Température de germination : De 20 à 24°C avec un optimum de 22 à 24°C.
Nécessité d’un passage au froid : : Pas nécessaire.
Trempage* : Pas nécessaire.

Arrosage :
Fréquence : Arrosages réguliers.
Quantité : Un arrosage modéré est recommandé d’autant que les aubergines sont particulièrement sensibles à l’asphyxie racinaire.
Période : Durant toute la production.

Outillage : Tunnel ou véranda, arrosoir, sécateur.
Désherbage :
Il faudra bien sûr éliminer toutes les adventices, à moins d’avoir une terre remarquablement fertile. En effet, les aubergines sont beaucoup trop gourmandes pour tolérer la moindre concurrence.
Binage* / sarclage* / buttage* / paillage* :
Binages et sarclages ne sont pas superflus. L’aubergine apprécie d’être buttée. Afin de limiter le désherbage et limiter les pertes d’eau, un paillage peut être nécessaire dès sa plantation et pendant toute sa culture.
Protections hivernales :
: L’aubergine ne se cultive pas en hiver donc il n’y a aucune précaution à prendre

Récolte :
Partie de la plante :
On consomme le fruit.
Période :
De juillet à octobre, soit dans les 5 mois après le semis.
Stade :
Le fruit est consommé immature, quand il se colore en violet, vert ou blanc selon les cultivars, et quand il est brillant, afin de le consommer avant que les graines ne durcissent.

Rendement moyen : Un pied d’aubergine donne généralement 6 à 8 fruits mais ce chiffre peut être influencé par la variété.

LAURETTE KAVUGHO, SOURCE Documentation et recherche sur terrain. PLATEAU DE BATEKE

Prochainement vous désirez que nous parlons de quelle culture ?

RÉCOLTE des aubergines
Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :